Accueil Actualités Nouveau record pour la vente des vins des Hospices de Nuits !

publié le 21 mars 2016

Nouveau record pour la vente des vins des Hospices de Nuits !

 

Avec neuf pièces de moins mises en vente que lors de l’édition 2015, la Vente des Vins des Hospices de Nuits, qui se tenait dimanche 20 mars au Château du Clos de Vougeot, a battu tous les records, en dépassant largement le million d’euros. Les 123 pièces proposées aux enchères ont permis de rassembler la somme totale d’1 309 700 €, soit un prix moyen de 10 648 € la pièce, représentant une hausse de près de 40% par rapport au millésime 2014. La qualité des 2015 explique en partie ces résultats : “On est sur une grande année”, précisait Jean-Marc Moron, le régisseur du domaine des Hospices de Nuits, dans notre numéro actuellement en kiosque. “Les vins s’annoncent riches et avec une belle structure”. La pièce de charité vendue au profit de l’association Un pas vers la vie a été adjugée à 36 985 €, soit un nouveau record. 66 donateurs ont participé à l’acquisition de ce Nuits-Saint-Georges premier cru les Vignerondes.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines