Accueil Actualités Polémique : Emmanuel Giboulot devant les juges le 24 février

publié le 13 février 2014

Polémique : Emmanuel Giboulot devant les juges le 24 février

 

Le procès d’Emmanuel Giboulot est fixé au 24 février 13h30 à Dijon. Le vigneron de Beaune encourt 30.000 euros d’amende et 6 mois d’emprisonnement pour avoir refusé de traiter ses vignes contre la cicadelle de la Flavescence dorée l’été dernier (lire ici).
Il s’en expliquait sur ce site quelques jours après avoir reçu un courrier du tribunal (lire ici). Un pique-nique citoyen est organisé devant le palais de justice à 12h à l’appel de différentes organisations.
Les débats tourneront certainement sur la légitimité de l’arrêté préfectoral rendant le traitement obligatoire sur la totalité du vignoble de Côte-d’Or (traitements obligatoires aussi en Saône-et-Loire depuis plusieurs années). La flavescence dorée reste en effet très localisée dans le vignoble bourguignon. Une vaste campagne de prospection a été menée l’année dernière par les vignerons. Ces observations ont montré que la maladie a fait très peu de dégâts : seulement 20 ares ont dû être arrachés.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines