Accueil Actualités Polémique : Emmanuel Giboulot devant les juges le 24 février

publié le 13 février 2014

Polémique : Emmanuel Giboulot devant les juges le 24 février

 

Le procès d’Emmanuel Giboulot est fixé au 24 février 13h30 à Dijon. Le vigneron de Beaune encourt 30.000 euros d’amende et 6 mois d’emprisonnement pour avoir refusé de traiter ses vignes contre la cicadelle de la Flavescence dorée l’été dernier (lire ici).
Il s’en expliquait sur ce site quelques jours après avoir reçu un courrier du tribunal (lire ici). Un pique-nique citoyen est organisé devant le palais de justice à 12h à l’appel de différentes organisations.
Les débats tourneront certainement sur la légitimité de l’arrêté préfectoral rendant le traitement obligatoire sur la totalité du vignoble de Côte-d’Or (traitements obligatoires aussi en Saône-et-Loire depuis plusieurs années). La flavescence dorée reste en effet très localisée dans le vignoble bourguignon. Une vaste campagne de prospection a été menée l’année dernière par les vignerons. Ces observations ont montré que la maladie a fait très peu de dégâts : seulement 20 ares ont dû être arrachés.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

La Saint-Vincent Tournante est reportée en mars !

C'est officiel, la Saint-Vincent Tournante de Puligny-Montrachet, Blagny et Corpeau est reportée aux 19 et 20 mars 2022.

07 janvier 2022

Au tour de la Saint-Vincent Tournante ?

La Saint-Vincent Tournante 2022 est pour l'heure dans l'oeil du cyclone Covid et un éventuel report de l’événement n'est pas exclu. La décision sera prise dans les prochains jours.

05 janvier 2022

Christine Gruere Dubreuil  et sa fille Clémentine dans  le Clos Berthet.

La Percée du Vin jaune repoussée en avril !

Dans le Jura, la Percée du Vin Jaune qui devait être organisée début février est repoussée de deux mois.

04 janvier 2022

Nos derniers magazines