Accueil Actualités Rendez-vous à Montagny pour la fête du vin nouveau !

publié le 10 octobre 2014

Rendez-vous à Montagny pour la fête du vin nouveau !

 

Dimanche, les producteurs de Montagny vous invitent à déguster leur vin nouveau ainsi que leur production déjà mise en bouteilles. La journée sera rythmée par des expositions, animations musicales et stands de produits régionaux. Vous pourrez vous restaurer sur place avec les traditionnels escargots de Bourgogne ou les andouillettes au Montagny. L’entrée est libre et une formule à 6 € sera proposée comprenant la dégustation de vins, une verrine d’escargots et le verre de la manifestation.A l’extrême sud de la Côte Chalonnaise, le vignoble de montagny s’étend sur près de 300 hectares, plantés sur 4 communes de production : Montagny-les-Buxy, Buxy, Jully-les-Buxy et Saint-Vallerin. Il est entièrement dédié au chardonnay et ses 2/3 sont classés en premiers crus. Il forme un oméga
dont la base est orientée du nord au sud. Une configuration qui sous-entend une
grande diversité dans les expositions. La partie nord, sur les hauteurs de la
commune de Buxy, est réputée pour donner les vins aux caractères les plus
minéraux, mais les moins opulents de l’appellation. Le sol est dominé par la
présence d’un calcaire du Kimméridgien bien connu des chablisiens (d’où une
parenté certaine dans l’expression du caractère minéral). Les premiers crus les
plus renommés sont le Vieux Château et les Pidances. Plus au sud, l’argile
prend le dessus et les vins gagnent en puissance au prix parfois d’une certaine
austérité : Les Coères est la tête d’affiche du secteur. La partie située au
centre de l’appellation réalise une bonne synthèse : les Burnins ou Montcuchot présentent un caractère minéral associé à un gras qui peut rappeler les
appellations de la Côte de Beaune.www.montagny.org

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines