Accueil Actualités Saint-Aubin dans la lumière

publié le 05 décembre 2013

Saint-Aubin dans la lumière

 

Saint-Aubin est une appellation nichée
au coeur de la Côte des Blancs, entre les « stars » Puligny-Montrachet
et Chassagne-Montrachet. Le secteur regorge de grands terroirs favorables au
chardonnay. L’appellation Saint-Aubin couvre aujourd’hui 170 hectares en
production, dont 130 plantés en chardonnay. La génération arrivée aux commandes
dans les années 1980 et 1990 a permis de franchir un cap en apportant une autre
approche du métier de vigneron, tant technique que commerciale. Beaucoup ont
compris que l’avenir de l’AOC passait par une spécialisation de leurs vignobles
dans la culture du chardonnay. Ainsi les premiers crus de pointe tels que La
Chatenière, En Remilly ou Les Murgers des Dents de Chien ont déjà acquis une
solide réputation. Découvrez dans notre dossier tous les premiers crus de l’appellation,
au travers du terroir et de la dégustation. 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines