Accueil Actualités Trophées des climats : des lauréats à découvrir !

publié le 03 juin 2014

Trophées des climats : des lauréats à découvrir !

 

L’association pour le classement des climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l’Unesco, remettait pour la première fois cette année les trophées des climats. Le syndicat de défense de l’appellation Santenay a reçu le grand prix du jury pour son projet baptisé des arbres au coeur des vignes des Climats. En vous baladant dans ce remarquable vignoble de la Côte de Beaune, vous verrez que de nombreux arbres fruitiers et bosquets ont été plantés au pied des vignes afin de développer la biodiversité et favoriser un habitat naturel propice au développement des espèces animales. L’application mobile dédiée à la découverte à pied des Climats de Bourgogne imaginée par Côte d’Or Tourisme et bientôt disponible, a également été saluée, tout comme le circuit découverte des climats du domaine de la Viti, réalisé par des élèves de première. Le coup de coeur du jury est allé au domaine Lamy-Pillot de Chassagne-Montrachet pour la reconstruction d’une cabotte à Saint-Aubin, au lieu-dit “En l’Ebaupin”. La Marché aux Vins, à Beaune, a quand à lui reçu la mention spéciale du jury. Vous pourrez y déguster différents crus issus des climats de Bourgogne tout en contemplant l’architecture de l’ancien église des Cordeliers fondée au XIIème siècle.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines