Accueil Actualités Hospices de Beaune : combien cela coûte-t-il vraiment ?

publié le 16 novembre 2018

Hospices de Beaune : combien cela coûte-t-il vraiment ?

 

La vente des vins du domaine des Hospices de Beaune se tiendra donc ce dimanche 18 novembre et nous vous recommandons donc chaudement les vins des Hospices en 2018. Nous leur avons consacré un long article hier sur ce site.Ceci étant, vous avez été convaincu, décision est presque prise de casser votre tirelire pour acheter des vins des Hospices avec Christie’s, avec un négociant éleveur de votre connaissance… et il ne vous reste plus qu’à obtenir les bonnes informations sur ce que cela va vous coûter réellement. Dans ce domaine mieux vaut en effet être sinon prudent, pour le moins bien informé dans la mesure ou le prix annoncé le jour J sous les halles de Beaune pour une pièce de 228 litres, donc 288 bouteilles, ne sera pas du tout le prix final TTC vin embouteillé. Il y a quelques années de cela une maison de négoce nous avait communiqués son mode de calcul pour arriver au prix final en partant d’une pièce vendue aux enchères 6 000 €. En regardant le tableau des prix ci-joint fourni par Christie’s, vous pouvez constater que ces dernières années beaucoup de cuvées ont été vendues aux enchères, dans la salle, entre 6 000 et 8 000 €. Toujours est-il donc que pour un vin vendu 6 000 € HT sous le marteau, la maison arrivait au final à un prix TTC à la pièce de 10 788 € ; le prix de la bouteille passait donc de 20,8 à 37,45 €, presque le double, en ajoutant les frais d’enchères, le prix du fût, le coût d’élevage, le coût de la mise en bouteille et les taxes. Chez hospices-beaune.com, spécialiste de la vente aux particuliers on explique qu’il faut multiplier par plus de 2 pour avoir le prix final d’une bouteille par rapport au prix de départ aux enchères. Il n’est pas sûr que les tarifs soient tout à fait les mêmes partout, mais c’est un ordre de grandeur à avoir dans un coin de la tête au moment de se lancer…
Christophe Tupinier

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines