Accueil Actualités Rappel : rendez-vous ce week-end à Nuits-Saint-Georges !

publié le 05 mars 2018

Rappel : rendez-vous ce week-end à Nuits-Saint-Georges !

 

Le week-end prochain se tiendra, en ouverture des Grands Jours de Bourgogne, le week-end de La 57ème vente des vins du domaine des Hospices de
Nuits-Saint-Georges ; la vente aux enchères se tenant ce dimanche 11 mars au Château du Clos de Vougeot.
Quatre mois après Beaune, la vente nuitonne apporte
toujours de précieux enseignements sur deux points : la qualité des vins
rouges du nouveau millésime et l’état du marché. Passons rapidement sur le
second point ; après la nouvelle hausse enregistrée en novembre, à Beaune,
il serait très étonnant qu’il en aille différemment à Nuits-Saint-Georges. Le
marché des vins de Bourgogne et tout particulièrement des “grandes appellations” se porte très bien et la vente nuitonne devrait
confirmer cette belle santé.

Sept mois après les vendanges, les vins sont encore des
« bébés » mais ils ont eu un peu plus de temps qu’à Beaune pour se mettre en place et,
au moins en ce qui concerne le domaine des Hospices de Nuits, le millésime 2017
poursuit la belle série entamée en 2015 et confirmée en 2016. 2015 est très
« solaire », riche, chaleureux, 2016, charnu et concentré (notamment
par les petits rendements liés au gel) et 2017 nous ramène à un style plus
classique.

Le domaine des Hospices de Nuits proposera 143 pièces de 228
litres aux enchères, issues des 9,7 hectares* de son domaine situé pour
l’essentiel sur les appellations nuits-saint-georges village et premier cru
rouge. 143 pièces, c’est 10% environ de plus qu’en année normale. « Le
paramètres clef de l’année, c’est le rendement. Il y avait partout de belles
récoltes. Nous avons fait 44 hl/ha en moyenne en village et 38 à 40 en premier
cru. C’est plus que d’habitude, mais sans excès ; il y a beaucoup de vieilles
vignes au domaine et elles ont limité la production au niveau de la taille des
grappes et des baies. Les raisins étaient mûrs, entre 12 et un peu plus de 13
degrés et sains », résume Jean-Marc Moron, le régisseur du domaine depuis
1990. Au final, si le millésime n’a peut-être pas l’homogénéité des deux
précédents, il est (aux Hospices…) de haut niveau et quelques cuvées de premiers crus égalent
ce que l’on peut trouver dans les grands millésimes.

Christophe Tupinier

*Le domaine compte également 3 hectares en AOC bourgogne.

Nos cuvées coup de coeur des Hospices de Nuits 2017

Nuits-saint-georges village rouge cuvée Grangier
Nuits-saint-georges village rouge cuvée Guillaume
Labye

Nuits-saint-georges premier cru rouge Les Rues de
Chaux cuvée Camille Rodier

Nuits-saint-georges premier cru rouge Les Porets
cuvée Antide Midan

Nuits-saint-georges premier cru rouge Les Boudots
cuvée Mesny de Boisseaux

Nuits-saint-georges premier cru rouge Les Murgers
cuvée Guyard de Changey

Nuits-saint-georges premier cru rouge Les Didiers
cuvées Cabet, Jacques Duret et Fagon

Les trois cuvées se distinguent par l’âge des vignes :
autour de 30 ans pour Cabet, plus de 60 ans pour Fagon et moitié/moitié pour
Duret. Trois magnifiques cuvées, riches, pleines, avec néanmoins beaucoup plus
de longueur, de fond pour les deux dernières et tout particulièrement pour la
cuvée Fagon.

Nuits-saint-georges premier cru rouge Les Saint-Georges
cuvées Sires de Vergy et Georges Faiveley

Le domaine exploite 95 ares dans les Saint-Georges : un
tiers de vignes de plus de 60 ans et le solde en vignes de 35 à 40 ans. La
cuvée G. Faiveley comporte 70% environ de vieilles vignes, contre 30% dans
l’autre cuvée. Deux vins magnifiques : profonds, concentrés, riches,
raffinés, longs, avec une touche d’élégance en plus pour la cuvée G. Faiveley.

Où déguster pendant la vente des vins de
Nuits ?

Pour les particuliers la dégustation des vins des Hospices
de Nuits est organisée à la cuverie du domaine, le samedi 10 mars de 14 h à 17
h et le 11 mars, de 15 h à 17 h . 10 € l’entrée avec un
verre.

Les vignerons de Nuits organisent la 10ème
édition de leur salon « Les Nuits aux Grands Jours » pendant tout le
week-end, au marché couvert de la ville. Les domaines seront présents pour
faire déguster et pour vendre leurs vins. 12 € l’entrée avec un
verre.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Beaune premier cru Les Grèves, Vigne de l'Enfant Jésus.

La Vigne de l’Enfant Jésus dans l’histoire de France

Hier, 30 septembre 2022, la famille Pinault a pris le contrôle de la maison beaunoise Bouchard Père et Fils et (notamment...) de son Beaune premier cru Les Grèves Vigne de l'Enfant Jésus ; un cru qui nous ramène à l'époque de la naissance de Louis XIV.

01 octobre 2022

Montrachet 1995 de la maison Bouchard Père et Fils.

François Pinault prend le contrôle de Bouchard Père et Fils

La famille Pinault prend le contrôle de la maison Beaunoise Bouchard Père et Fils, l'un des "joyaux de la couronne" bourguignonne.

30 septembre 2022

Thomas Seiter sera le nouveau Président de la maison Beaunoise Louis Jadot, en novembre prochain.

Une nouvelle direction chez Louis Jadot

La Maison beaunoise Louis Jadot annonce l’arrivée de Thomas Seiter au poste de Président et la nomination de Thibault Gagey au poste de Directeur Général.

30 septembre 2022

Nos derniers magazines