Accueil Actualités Brouilly, big is beautiful !

publié le 25 avril 2018

Brouilly, big is beautiful !

 

Mas de
Bagnols, Mas Vincent… Quelques noms de climats ont des intonations sudistes
dans le cru Brouilly, le
plus méridional du Beaujolais, le plus vaste également avec 1 260 hectares
en production. Brouilly, c’est aussi l’un des crus les plus emblématiques de la
région, symbole d’un certain type de vins rouges. Qui n’a pas entendu dire : « j’aime
bien un bon brouilly », entendant par là un vin charnu, gourmand, rond et
facile d’accès dans sa jeunesse. Il est très difficile de décrire comme cela,
en quelques lignes, 1 260
hectares de vignes, tant on peut y trouver toutes les configurations viticoles,
du plus plat au plus pentu, toutes les expositions et toutes les formations
géologiques, y compris des sols calcaires pourtant rares dans le Beaujolais. Le
cru abrite également le magnifique Château de la Chaize, l’un des fleurons
architecturaux du Beaujolais (lire article dans Beaujolais Aujourd’hui numéro 20), également propriétaire d’une centaine d’hectares
de brouilly d’un seul tenant dans quelques-uns des meilleurs climats de
l’appellation. Brouilly est donc le plus étendu des dix crus du Beaujolais, mais aussi sans doute l’un des plus diversifiés au plan géologique, comme le montre la carte ci-jointe. Dans le cadre du dossier en cours de caractérisation et de délimitation des climats du cru Brouilly, vingt-neuf lieux-dits potentiels
ont été répertoriés.
Beaujolais Aujourd’hui avait consacré un dossier complet à l’appellation Brouilly et à ses terroirs dans son numéro 19, sorti en septembre 2017.

“Un vigneron, un cru”, suite… Jeune vigneron installé sur son domaine et le domaine des Cadoles, Julien Duport présente le, ou plutôt les Brouilly.

Repères
Créations de l’AOC :
1937.

1 263 hectares
en production (récolte 2016).

400 vignerons actifs
sur l’appellation.

6 communes de production : Cercié, Charentay, Odenas,
Saint-Lager, Saint-Étienne-la Varenne.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines