Accueil Actualités La Bourgogne face au réchauffement climatique

publié le 14 septembre 2018

La Bourgogne face au réchauffement climatique

 

Les Hospices de Beaune, c’est plus de 60 hectares de vignes de la Côte de Nuits au Mâconnais, deux cépages seulement (pinot noir et chardonnay), mais des centaines de parcelles très différentes les unes des autres : sols, expositions, âges de vignes, matériel végétal… Pourtant, dans toute cette mosaïque, ce véritable laboratoire viticole à ciel ouvert, Ludivine Griveau, la régisseuse, touche du doigt depuis quelques années les effets du réchauffement climatique et il lui faut bien s’adapter…

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines