Accueil Actualités 1997-2017 : Bouzeron fête 20 ans de millésimes !

publié le 24 octobre 2018

1997-2017 : Bouzeron fête 20 ans de millésimes !

 

1997-2017… Joyeux anniversaire à l’appellation Bouzeron, une petite perle de quelques dizaines d’hectares, située au nord de la Côte Chalonnaise (71), à quelques kilomètres de Chassagne-Montrachet, Rully et Mercurey.
Reconnue
officiellement en 1997 comme étant en Bourgogne la seule AOC village issue du cépage aligoté doré, l’appellation Bouzeron a souhaité célébrer 20 ans de millésimes en
proposant une dégustation destinée aux professionnels
(cavistes, sommeliers, restaurateurs etc.) et axée sur les 2017.
Elle aura lieu
le week-end de la Vente des Vins des Hospices de Beaune, le
samedi 17 novembre de 15h00 à 18h30, au club 1243, à deux
pas de l’Hôtel Dieu. Cette dégustation d’une quinzaine de
Bouzeron différents vous révèlera l’étonnante diversité des
terroirs de ce cette petite vallée ensoleillée. Les vignerons serviront leurs vins accompagnés d’entremets imaginés par Eric Prat, Chef du restaurant 3
étoiles Lameloise, à Chagny.
L’aire
d’appellation Bouzeron représente 88 hectares cultivés en
vignes, dont 54 sont plantés en aligoté doré sur les communes de Bouzeron et Chassey-le-Camp, sur des coteaux très calcaires. 54 hectares… ce qui en fait une des
plus petites appellations de Bourgogne, presque « un
secret » seulement partagée entre amateurs.

Pour toute
inscription, contacter Marie Hauchard : 03 85 48 18
74 ou par mail : marie@tymeo.com

Le cépage aligoté

Les premières traces du cépage aligoté en Bourgogne remontent au XVIIème siècle. Ses origines sont communes à celles
du chardonnay, à savoir un croisement entre le pinot noir et le gouais blanc ; ce dernier se fait rare aujourd’hui et pour l’anecdote le Château Thivin a planté quelques pieds de gouais blanc juste au-dessus du château, par curiosité… L’aligoté a parfois été complanté avec le chardonnay dans des appellations prestigieuses
telles que les grands crus Montrachet ou Corton-Charlemagne. Il a connu plusieurs noms : plant de
troy (en référence aux trois grappes portées par chaque branche du plant),
Giboulot en Côte de Nuits, Aligotet Beaunois ou encore vert blanc. L’appellation d’origine contrôlée
Bourgogne Aligoté a été créée en 1937, en même temps que les autres AOC de
Bourgogne. À noter enfin qu’une seule appellation
village est issue du cépage aligoté. Il s’agit de Bouzeron, en Côte Chalonnaise, née en 1997 et qui a succédé à l’AOC régionale Bourgogne aligoté de Bouzeron.

L’aligoté est un cépage aux expressions
multiples, qui se caractérise par une impressionnante diversité tant il est
cultivé sur une mosaïque de terroirs, de l’Auxerrois au Mâconnais. Il dispose
d’une formidable capacité d’adaptation et s’épanouit sur différents types de
sols. Les grappes d’aligoté se caractérisent
par une peau plus épaisse que celle du chardonnay et une maturité plus tardive.
Cépage exigeant, il doit être maîtrisé avec une taille courte, type Cordon de
Royat, pour gérer sa productivité. Si l’aligoté a souffert d’un désamour,
ayant pour conséquences l’arrachage de nombreuses parcelles, il reste en
Bourgogne un beau patrimoine de vieilles vignes très qualitatives. 1 700 à 1 800 hectares sont aujourd’hui plantés en aligoté en Bourgogne, soit 6% environ de la surface totale régionale.

www.bouzeron-vins.com

www.facebook.com/Bouzeron-cultivons-la-différence-1902368183364659/

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines