Accueil Actualités Morgon tout en haut de l’affiche !

publié le 17 avril 2018

Morgon tout en haut de l’affiche !

 

Les 15 et 16 avril 2018 s’est tenu le salon professionnel Bien Boire en Beaujolais (BBB) où la fine fleur de la viticulture régionale est allée à la rencontre des distributeurs français et étrangers : cavistes, sommeliers, restaurateurs, importateurs… Les millésimes récents, 2013, 2014, 2015, 2016 et même quelques 2017 étaient proposés à la dégustation pour bien mettre en évidence la diversité de ces millésimes et des différents terroirs de la région, tant dans les crus que dans les appellations régionales.Nous n’avons pas voulu donner de notes à des vins qui étaient tous dégustés en présence des producteurs et à bouteilles “découvertes”. Vous trouverez dans les derniers numéros de Beaujolais Aujourd’hui (le numéro 20 en vente en ligne ou les précédents en vente également sur ce site) tout ce dont vous avez besoin pour vous constituez une cave solide. Nous avons plutôt choisi lors de cette édition de BBB, d’aller à la rencontre de quelques vignerons et vigneronnes emblématiques et de leur demander de présenter leur cru “à chaud”, sous les charmilles, entre deux clients passant sur leur stand, avec un temps limité. Un excercice difficile pour des hommes et des femmes dont ce n’est pas le métier, mais ils et elles s’en sont très bien sortis !Coup d’envoi d’une série de 8 vidéos (pour des raisons techniques nous n’avons pas eu le temps d’enregistrer de vidéo sur Chiroubles et Saint-Amour) avec Louis-Benoit Desvignes, domaine Louis-Claude Desvignes, cru Morgon. Pourquoi Morgon ? Pourquoi pas et il nous semble surtout que c’est incontestablement un cru “phare” du Beaujolais, qui compte quelques grands domaines très réputés, de grands terroirs (dont la Côte du Py, l’un des 3 ou 4 climats les plus connus et réputés du Beaujolais) et dont les vins offrent une large variété de styles.

Morgon (récolte 2016) : 1 127 hectares.
Depuis1985, l’appellation est divisée en 6 climats : Les Charmes, Corcelette, Côte du Py, Douby, Grand Cras, Les Micouds.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines