Accueil Actualités Pouilly-Fuissé premiers crus… 2020 !

publié le 23 novembre 2020

Pouilly-Fuissé premiers crus… 2020 !

 

“Je suis comme Saint-Thomas. Je ne crois que ce que je vois”, assure Frédéric-Marc Burrier, le président du cru Pouilly-Fuissé et maintenant, il peut vraiment y croire puisque “l’arrêté d’homologation (document ci-joint) du cahier des charges du cru Pouilly-Fuissé intégrant les premiers crus” et annulant donc le précédent cahier des charges est paru au Journal Officiel, vendredi dernier, le 20 novembre 2020. En clair, Pouilly-Fuissé, dans le Mâconnais, aura bien ses premiers crus et ce à compter du millésime 2020.Après l’annonce de l’INAO, le 3 septembre dernier (articles ci-joints), d’accorder 22 premiers crus à l’appellation Pouilly-Fuissé pour un total de près de 194 hectares, il aurait semblé pour le moins “curieux” que l’arrêté ne soit pas publié avant le 10 décembre, date limite de dépôt des déclaration de récolte, mais : “je ne crois que ce que je vois…”. Ce dernier “épisode” marque la fin d’une aventure lancée en 2007 et concrétisée en mars 2010 par le dépôt d’un dossier officiel de demande de premiers crus auprès de l’INAO. Le prochain conseil d’administration du cru Pouilly-Fuissé se tiendra le 12 décembre prochain et il sera marqué par le départ de Frédéric-Marc Burrier du poste de président qu’il occupe depuis novembre 2003. Une page va se tourner entre les roches de Vergisson et de Solutré.Bourgogne Aujourd’hui consacre un dossier complet aux premiers crus de Pouilly-Fuissé dans son numéro 155 en cours de parution.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Photo Michel Joly.

Le “mois des climats” est de retour

Le "mois des climats" débute le 1er juin prochain avec plus de 70 manifestations au programme.

29 mai 2024

Hommage à Bernard Pivot, amoureux des livres et des vins !

Hommage à Bernard Pivot, homme de culture, amoureux des vins, grand défenseur du dossier de l'inscription des climats de Bourgogne au patrimoine de l'humanité.

07 mai 2024

Supercellule orageuse sur l'Yonne le 1er mai en fin de journée.

Après les inondations et le gel, la grêle dévaste le vignoble de Chablis

Le printemps est "pourri" partout en Bourgogne et particulièrement à Chablis ; après les inondations et le gel, la grêle a frappé hier une grande partie du vignoble.

02 mai 2024

Nos derniers magazines