Accueil Actualités Romanée-Conti, le raisin au coeur de la démarche !

publié le 18 janvier 2014

Romanée-Conti, le raisin au coeur de la démarche !

 

Si le célèbre domaine de la Romanée-Conti (DRC), à Vosne-Romanée, produit aujourd’hui des vins rouges parmi les plus grands du monde, ce n’est certainement pas le fruit du hasard.

Au cœur même de la démarche qualitative du domaine, se trouve le soin le plus extrême porté à la sélection des pieds de vignes plantés dans le sol ; le “matériel végétal” comme on l’appelle de façon un peu barbare. “Tout le monde sait que même avec le plus grand terroir du monde, vous ne ferez jamais un grand vin sans un matériel végétal très fin, sans ces petits raisins aux grains noirs et bien mûrs qui viennent traduire dans les vins les nuances des différents climats viticoles”, martèle Aubert de Villaine, le co-gérant du domaine, qui a ce qu’il faut entre les mains en matière de grands terroirs : Romanée-Conti, La Tâche, Richebourg, Romanée Saint-Vivant… Que des grands crus.

 

Au domaine, jusqu’en 1945, les greffons utilisés pour replanter les vignes ont été tirés de l’ancienne Romanée-Conti, une vigne dont les origines remontent à plusieurs centaines d’années et replantée en 1947 en plants greffés protégés du phylloxera. Les vieilles vignes actuelles du domaine sont donc issues en ligne directe de cette vigne historique qui constitue un véritable patrimoine génétique en or.

 

Aubert De Villaine nous a reçu mi-janvier dans ses bureaux qui surplombent la romanée-saint-vivant, pour revenir longuement sur le travail fait pour préserver ce patrimoine ; et plus globalement pour permettre au domaine de la Romanée-Conti de conserver aujourd’hui et demain un matériel végétal de tout premier ordre et sa place de numéro 1.

 

Article complet à lire dans le prochain numéro de Bourgogne Aujourd’hui à paraitre début février. Abonnez-vous !

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines