Rendez-vous le 14 mars pour la vente des vins des Hospices de Nuits !


05/02/2021

L'ambiance ne sera probablement pas tout à fait la même que d'habitude, mais la vente des vins des Hospices de Nuits Saint-Georges aura bien lieu, le dimanche 14 mars. Et 2020 est un millésime très prometteur !

Le grand cellier du Château du Clos de Vougeot accueillera bien le dimanche 14 mars la soixantième édition de la vente aux enchères des vins des Hospices de Nuits-Saint-Georges. « Le protocole sanitaire sera identique à celui mis en place pour la vente des vins des Hospices de Beaune en décembre dernier », a d'emblée précisé François Poher, directeur de l'institution, qui a de nouveau tenu à témoigner son respect et son admiration pour l'ensemble des hospitaliers et des soignants.

114 pièces du millésime 2020 seront proposées à la vente, dont 112 de vin rouge ; 9 de moins que lors de la précédente édition. Jean-Marc Moron, le régisseur du domaine (12 hectares) qualifie d'ores et déjà le millésime de « grand » ; le pinot noir (l'essentiel de la production du domaine nuiton) et le chardonnay ont su s'adapter au réchauffement climatique. Les vendanges ont débuté le 27 août sur le coteau sud de Nuits-Saint-Georges, pour s'achever le 2 septembre. « Malgré une récolte plus petite qu'espérée en raison de la présence de grains secs éliminés sur table de tri et un faible rendement en jus, la qualité est au rendez-vous. Les vins présentent un profil de fraîcheur aromatique et gustative, avec des notes fruits rouges acidulés, le soleil ayant apporté beaucoup d'onctuosité sur les premières bouches. Les vins sont à la fois riches et très aériens », explique le régisseur.

Vendue désormais par souscription, la pièce de charité, un Nuits-Saint-Georges premier cru rouge Les Saint-Georges issu des plus vieilles vignes du domaine, aura pour bénéficiaire l'Institut Pasteur et pour parrain l'académicien Erik Orsenna. 

Elisabeth Ponavoy


Repères

Les Hospices de Nuits-Saint-Georges, à l'origine une maladrerie, ont été fondés vers 1270, à la fin du règne de Saint-Louis, deux siècle environ avant la fondation des Hospices de Beaune. Le domaine nuiton couvre 12,5 hectares, à plus de 95% en pinot noir. Il s'est constitué au fil du temps grâce à de nombreux dons et legs depuis 1633 et pour les vignes depuis 1688. 

18 cuvées sont produites, toutes en Nuits-Saint-Georges villages (8 parcellaires) et premiers crus (9), à l'exception du Gevrey-Chambertin village Champs-Chenys.

Le domaine compte un Nuits-Saint-Georges premier cru en monopole : Les Didiers, sur le coteau sud de l'appellation. 

  


retour