Bourgogne Aujourd'hui n°148 est en ligne !


05/08/2019

Bourgogne Aujourd'hui n°148 est en ligne. Au sommaire : des vins pour tous, les nouvelles tendances en vinification, les grandes manoeuvres au domaine Leflaive, la cuverie du futur, l'interview du président de Vin & Société, Edouard Mignot, le "chef-ambassadeur" de Chassagne-Montrachet, les coop qui s'éveillent au Bio et des cosmétiques aux raisins de Bourgogne...

Le numéro 148 (août-septembre) de Bourgogne Aujourd'hui est en ligne avec... une légère augmentation des tarifs au numéro, ainsi que par abonnement : 1 euro, pour les numéros avec supplément et le numéro « Spécial Millésime » et de 50 centimes pour les numéros sans supplément comme ce n°148 (hausse de 5 euros pour l'abonnement annuel) ; une augmentation légère, mais bien réelle, nous en avons conscience et que nous justifions par le fait que ces prix avaient très peu évolué depuis le passage à l'euro le 31 décembre 2001 à minuit ; le magazine coûtait alors... 5,95 euros, ce qui représente donc une augmentation de 1,55 euros en 17 ans et demi ! À l'avance, merci pour votre compréhension !

Au sommaire de ce numéro :

* Des guides d'achat pour tous : les Bourgognes pour tous les jours, à partir de 6 euros la bouteille, Nuits-Saint-Georges et Vosne-Romanée, AOC "stars" de la Côte de Nuits, pour les grandes occasions.

* La politique "prohibitionniste" de l'état français ne retombe pas, loin de là, et dans la rencontre de ce numéro, Joël Forgeau nous présente la stratégie de l'association Vin & Société dont il est le président.

* Les vendanges approchent ! Bourgogne Aujourd'hui a décidé de faire le point dans son dossier sur les nouvelles tendances en matière de vinification, avec le soutien technique précieux de Ludivine Griveau, oenologue et régisseuse du domaine des Hospices Beaune.

* Les oxydations prématurées des vins blancs sont un poison. Comme d'autres, Leflaive, Domaine Culte à Puligny-Montrachet, a été montré du doigt mais il a décidé de prendre le taureau par les cornes.

* A Nuits-Saint-Georges, la cuverie du domaine Thibault Liger-Belair est l'une des plus ambitieuses au plan écologique construites ces dernières années. La cuverie du futur !

* Ce n'est qu'un début, pour autant, les premiers pas vers la viticulture biologique de deux caves-coopératives du Mâconnais, la Cave de Lugny et les Vignerons des Terres Secrètes, méritent d'être salués.

* Envie de découvrir une belle cuisine actuelle au coeur du vignoble ? Direction Chassagne-Montrachet, dont Édouard Mignot et sa compagne pâtissière Émilie Rey se sont fait les ambassadeurs depuis l'ouverture de leur restaurant Ed.Em.

* Enfin, des cosmétiques aux raisins de Bourgogne, cela existe ! Découvrez "Vinésime", fruit du partenariat entre un entrepreneur dijonnais, Edouard Damidot et Bernard Bouvier, vigneron.


R : Pour des raisons de délais d'impression plus longs que d'habitude (le mois d'août...), les commandes de magazines papier seront expédiées à partir du 13 août.


retour