Accueil Actualités 1 jour, 1 vin : un grand cru “so Chablis” !

publié le 04 décembre 2020

1 jour, 1 vin : un grand cru “so Chablis” !

 

On ne va quand même pas attendre les fêtes pour ouvrir de belles bouteilles ! Certainement pas et nous avons donc commencé dès hier soir l’entrainement avec un Chablis grand cru Les Blanchots 2000 du domaine Billaud-Simon. Et quelle magnifique bouteille, à la robe dorée, aux arômes d’épices, de miel, de fruits jaunes. En bouche, un vin d’une gourmandise folle, délicatement patiné par le temps, tout en gardant cette fine marque minérale, calcaire, iodée, qui fait que les vins de Chablis ne ressemblent pas aux autres vins blancs de Bourgogne. On ne peut pas se tromper !2000 était un bon millésime, particulièrement à Chablis d’ailleurs qui a pu bénéficier de la belle arrière-saison après un été mitigé comme c’était souvent le cas à l’époque ; une année assez abondante, donc plutôt en finesse, mais bien mûre, en pinot noir comme en chardonnay. La plupart des bouteilles de 2000 que nous avons eu la chance de goûter ces dernières années étaient encore délicieuses et dans les deux couleurs. A l’époque, un jeune vigneron talentueux était aux commandes : Samuel Billaud. En octobre 1999, dans le numéro anniversaire “5 ans” de Bourgogne Aujourd’hui, il avait alors 28 ans et nous l’avions invité à donner son avis sur l’avenir du Chablisien, après des décennies 70, 80 et 90 de forte croissance des surfaces plantées. Samuel Billaud avait alors tenu un discours ambitieux sur la nécessité de faire une pause, de réfléchir qualité plutôt que quantité, de limiter les rendements, d’allonger les élevages, “d’affiner notre identité par la qualité de notre travail de culture et d’oenologie”. Il n’a pas changé…Il avait quitté en 2008 le domaine familial pour créer son activité de négoce. Lors de la vente de Billaud-Simon à la maison Faiveley en 2014, Samuel Billaud a pu récupérer sa part de vignes.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines