Accueil Actualités “1 jour – 1 vin” : Jean-Claude Bachelet et Saint-Aubin parmi les grands !

publié le 07 avril 2020

“1 jour – 1 vin” : Jean-Claude Bachelet et Saint-Aubin parmi les grands !

 

Et voilà une nouvelle contribution à la rubrique “1 jour – 1 vin” de Frédéric Villain chez lequel le tire-bouchon n’est manifestement pas confiné dans son tiroir… Focus sur un Saint-Aubin premier cru blanc Le Charmois 2013 du domaine Jean-Claude Bachelet et Fils ; un domaine et une appellation qui ont “explosé” (et pas en vol…) au cours de ces 20 dernières années.
Le numéro 152 de Bourgogne Aujourd’hui
vient de sortir avec un cahier sur les vins du Beaujolais et il est
disponible en ligne. Rappelons que toute commande d’une version
numérique (au numéro ou par abonnement)
donne accès immédiatement au numéro en cours, en l’occurrence donc le
152. Les commandes de magazines en version papier seront expédiées à
partir du 17 avril environ.

Le domaine Jean-Claude Bachelet et fils s’étend sur environ 10 hectares dans les vignobles de Saint-Aubin, Chassagne-Montrachet et Puligny-Montrachet, en Côte de Beaune et possède plus de 20 climats différents majoritairement en blanc, même si quelques remarquables rouges comme le Chassagne Montrachet premier cru La Boudriotte y sont vinifiés. Le domaine pratique une viticulture rigoureuse, minutieuse, avec notamment un important travail du sol et la pratique d’une viticulture raisonnée (certaines parcelles étant cultivées en biodynamie même si le domaine ne la revendique pas). La vinification est la plus naturelle possible. Pour les blancs, les fermentations sont lentes et en levures indigènes. Un élevage de 18 mois en fûts de chêne français est réalisé sur lies fines.Le domaine a été révélé sous la houlette de Jean-Claude, le père récemment décédé en février de cette année et ses deux fils, Benoit et Jean-Baptiste, ont su habilement faire évoluer les vins vers encore plus de pureté et d’expression du terroir. Souvent en tête des dégustations de Bourgogne Aujourd’hui, ayant la chance d’être client depuis une quinzaine d’années, j’ai pu voir ce domaine rejoindre l’excellence, même sur des climats moins « prestigieux » comme ce Saint-Aubin premier cru Le Charmois 2013. Jouxtant Chassagne Montrachet, cette parcelle a un sous-sol riche en terres blanches argileuses et très calcaires. Les pentes sont parfois fortes, orientées à l’est ou au sud-est. L’altitude varie de 300 à 350 mètres.La robe est limpide brillante d’un jaune marquant encore une belle jeunesse. Le nez est frais sur des notes complexes d’agrumes et de gingembre, qui gagnent en intensité après quelques minutes dans le verre. L’entrée est superbe sur une tension minérale, avec ce ressenti épicé, poivre blanc, gingembre en bout de langue. C’est droit, pur puis le vin gagne en puissance en milieu de bouche révélant un beau volume, presqu’un gras même si la tension reste le fil conducteur. Des saveurs de gingembre, kumquat enrobent le palais. La finale est superbe, très longue laissant une impression de volume et de tension. Force, élégance et énergie sont les mots qui résument le mieux cette bouteille ! Vraiment, l’appellation Saint-Aubin, entre d’excellentes mains, n’a définitivement plus à rougir en chardonnay face à ses plus prestigieux voisins Puligny-Montrachet et Chassagne-Montrachet.Une très jolie bouteille pour rendre hommage à son créateur qui peut être fier du travail de ses fils…

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines