Accueil Actualités Le domaine Albert Grivault entretient la flamme !

publié le 22 juillet 2019

Le domaine Albert Grivault entretient la flamme !

 

 

 

L’histoire du dossier de demande de classement en grand cru du Meursault premier cru blanc Clos des Perrières, monopole du domaine Albert Grivault depuis 1879 et premier cru à part entière de 94 ares 52 centiares enclavé dans Les Perrières-Dessous est riche d’enseignements. En août 1992, le jour de son centenaire, Mathilde Bardet, mère de Michel, signa un dossier de demande de grand cru pour le Clos des Perrières, qui dans un premier temps reçu un accueil très favorable ; un vote effectué le 30 mars 1993 par les propriétaires des Perrières sur la base « 1 ouvrée, 1
voix »* se solda en effet par un résultat sans appel : 176 oui et 33 non, sur un total de 209 voix exprimées. Un nouveau vote réalisé trois ans plus tard, le 15 janvier 1996 en présence des vingt-six propriétaires (à l’époque) en Perrières révéla un tout autre équilibre des forces, puisqu’un tiers seulement souhaitait toujours le classement. Argument central et pour le moins discutable avancé par le syndicat viticole et l’INAO : la peur d’une « inflation des demandes du même type, qu’il s’agisse des Perrières ou d’autres premiers crus de Meursault », écrit Pascal Laville, chef de centre de l’INAO, à Dijon, dès le… 18 janvier 1996.

 

À chacun ses raisons, mais le plus regrettable dans tout cela n’est-il pas qu’un village comme Meursault n’ait pas encore de grand cru ?

Il nous semble qu’il n’y aurait rien d’incongru à ce qu’au minimum Le Clos des Perrières et Les Perrières-Dessous le deviennent.

*L’ensemble Perrières, Clos des Perrières couvre 13 hectares, 70 ares, 79 centiares = 320 ouvrées.

Le Domaine Albert Grivault
Domaine de 6 hectares environ, dont 5,1 en chardonnay.

Propriétaires : familles Bardet et Chevignard.

Gérante : Claire Bardet, depuis 2004.

5 appellations :
meursault premier cru blanc Clos des Perrières monopole (94,52 ares),

meursault
premier cru blanc Perrières (1 hectare 54 ares 59), meursault-villages blanc Clos du Murger (1 hectare 65 ares 65),

bourgogne blanc Clos du Murger (93 ares),

pommard premier cru rouge Clos Blanc (89 ares).

Il vous reste les trois-quarts de l’article à lire dans le n°147 de Bourgogne Aujourd’hui qui vient de sortir et en premier lieu l’impressionnante dégustation verticale organisée par le domaine des millésimes 2017 à 1928. Vous pouvez acheter le magazine au numéro et/ou vous abonner.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines