Accueil Actualités Faiveley s’implante en Californie

publié le 15 janvier 2021

Faiveley s’implante en Californie

 

Les USA sont-ils en train de devenir le nouvel Eldorado des Bourguignons (articles ci-joints) ? Toujours est-il que la famille nuitonne Faiveley vient de faire l’acquisition d’une part
minoritaire significative dans Williams Selyem, un vignoble situé dans la région de Sonoma, en Californie, où elle s’associe à la Famille Dyson. Depuis
plusieurs années, la famille Faiveley, basée à
Nuits-Saint-Georges (21), souhaitait faire l’acquisition d’un vignoble aux
États-Unis. C’est en bonne voie…

« Nous avons une longue amitié et une longue histoire avec
les États-Unis (…) En tant que bourguignons, nous voulions cultiver les
meilleurs pinot noir et chardonnay des États-Unis. La région de Sonoma et en
particulier la Russian River Valley se sont imposées comme une évidence à nos
yeux et Williams Selyem a toujours été l’un de nos vignobles préférés. Nous
sommes ravis et fiers que John et Kathe Dyson nous aient accordé leur confiance »,
déclare Erwan Faiveley, qui poursuit : “Nous arrivons à la fin d’un cycle sur le domaine en Bourgogne qui compte aujourd’hui 120 hectares, avec beaucoup de grandes appellations ; c’est la bonne taille ! Nous avions l’idée d’investir aux USA depuis longtemps. En 10 ans, j’ai visité beaucoup de domaines aux USA et j’en suis d’abord arrivé à la conclusion qu’il ne fallait pas aller en Oregon, où beaucoup de Bourguignons célèbres sont déjà présents, mais plutôt en Californie, où nous sommes moins nombreux. Le choix s’est porté sur la région de Sonoma parce que l’on y trouve des poches calcaires et parce que le climat y est plus frais que dans la Napa Valley ; tout ceci rend cette région très favorable au pinot noir et au chardonnay”. Ajoutons que le prix des vignes y reste relativement abordable comparé à la Bourgogne, puisqu’il faut compter 250 000 à 400 000 euros pour un hectare, somme à peu près équivalente à ce qu’il faut débourser aujourd’hui pour s’offrir un hectare de premier cru à Monthelie ou à Mercurey. Et nous parlons même pas des prix dans les grands crus et premiers crus des villages “stars” de Bourgogne…

Après 23 ans à la tête de Williams Selyem, John et Kathe
Dyson ont décidé de s’associer à la Famille Faiveley pour écrire un nouveau
chapitre de l’histoire de ce domaine iconique de Californie. La famille
Faiveley a donc fait l’acquisition d’une part minoritaire significative dans
Williams Selyem, avec la possibilité d’une transmission de propriété dans le
futur. La famille Dyson restera aux commandes pendant au moins trois ans,
dirigeant le domaine avec la même vision et les mêmes valeurs. L’équipe de
Williams Selyem restera également en place et le Chief Winemaker Jeff Mangahas
continuera à signer les vins.

A propos de la famille Faiveley

Installée à Nuits-Saint-Georges, la famille Faiveley possède
plus de 120 hectares de vignes en Côte-d’Or, Côte Chalonnaise et à Chablis
(Billaud-Simon) sur des terroirs d’exception et notamment 12 grands crus et 25 premiers
crus. Fondé en 1825, c’est l’un des plus beaux domaines de Bourgogne. Il est
aujourd’hui Dirigé par la 7ème génération représentée Erwan
Faiveley et sa soeur Eve.
A propos de Williams Selyem

Fondé il y a 40 ans par Burt Williams et Ed Selyem, Williams
Selyem a continué à se développer sous la direction de la famille Dyson. Cette
dernière a produit des vins iconiques et distingués par la critique. Le domaine
viticole est situé au coeur de la Russian River Valley, dans la région de Sonoma, en Californie. Il s’étend sur plus de 135 acres (54 hectares) de vignobles, dont 48 environ en pinot noir et 5 de zinfandel avec la plus vieille vigne encore en production en Californie plantée entre 1890 et 1895 ; le domaine compte aussi un peu de chardonnay. Il achète également des raisins auprès
des producteurs renommés de Sonoma et d’autres vignobles.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Le nouveau Bourgogne Aujourd’hui est en ligne !

Le nouveau numéro de Bourgogne Aujourd'hui (161) est en ligne. Au sommaire : les Hospices de Beaune, Sotheby's, les AOC régionales à petits prix, Beaune, Morey-Saint-Denis et le Beaujolais qui se lance dans la quête du Graal.

12 octobre 2021

La cité des vins devient cité des climats !

Nouvelle étape dans sa communication, la Cité des vins et des Climats de Bourgogne devient Cité des Climats et vins de Bourgogne.

08 octobre 2021

Vendanges 2021 : bilan entre optimisme et réalisme à la maison Faiveley

Une semaine après la fin des vendanges, le directeur technique de chez Faiveley fait un premier bilan.

07 octobre 2021

Nos derniers magazines