Accueil Actualités Bourgogne Aujourd’hui n°134 est en vente en ligne !

publié le 10 mars 2017

Bourgogne Aujourd’hui n°134 est en vente en ligne !

 

Le numéro 134 de Bourgogne Aujourd’hui est en vente sur ce site, accompagné de son supplément Beaujolais Aujourd’hui n°18. 100 pages au total et des sommaires à la fois variés et “copieux”.
* Guides d’achat.
La Côte Chalonnaise a bien changé depuis 20 ans. Elle produit aujourd’hui de grands vins et ses prix restent raisonnables. On pourrait d’ailleurs faire le même constat pour la Colline des Cortons, en Côte de Beaune, l’autre guide d’achat de BA 134.Quant au Beaujolais, 2015 restera comme une année historique pour la région. Plusieurs centaines de crus (Morgon, Moulin-à-Vent, Fleurie, Régnié…) sont sélectionnés dans ce numéro de Beaujolais Aujourd’hui.

*DossiersAcheter des vins sans avoir à s’embarrasser de prendre des rendez-vous n’est pas chose aisée en Bourgogne… sauf dans les caveaux collectifs. Bourgogne Aujourd’hui a sélectionné pour vous 9 adresses très recommandables, de la Côte de Nuits au Mâconnais.
Dans le Beaujolais, les vignerons des crus s’engagent résolument dans une politique de délimitation-hiérarchisation des terroirs. Et Juliénas est déjà dans les starting blocks…

* Rencontre. Les hommes politiques bourguignons véritablement intéressés par le vin sont rares. Gilles Platret, le jeune maire Les Républicains de Chalon-sur-Saône (71), historien, est l’un d’eux. C’est l’interview de Bourgogne Aujourd’hui.
* Entreprises : Qui est le plus gros négociant-éleveur de Bourgogne ? La maison nuitonne (21) “Boisset la Famille des Grands Vins”, présente dans de nombreux vignobles français et même en Californie.

*Gastronomie-Chefs : A Beaune (21), Christophe Quéant suit son petit bonhomme de chemin et son “Carmin” est devenu l’une des meilleures tables de la ville. A Fleurie (69), c’est une “légende” de la région, le restaurant “Le Cep” qui renait de ses cendres.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines