Accueil Actualités Happy birthday Saint-Romain !

publié le 05 juillet 2017

Happy birthday Saint-Romain !

 

16 octobre 1947 ! La date est dans l’esprit de beaucoup de vignerons jeunes et moins jeunes de Saint-Romain, puisque c’est ce jour là qu’est née officiellement leur appellation.
Saint-Romain est une petite appellation par la taille (102 hectares en production à ce jour, dont 67 en chardonnay) et notre premier conseil à celui qui veut découvrir cette AOC attachante est de grimper au sommet des falaises qui surplombent le village. En un éclair, le grand plateau qui vient de l’ouest s’effondre sur quelques dizaines de mètres pour déboucher sur un premier vallon dans lequel est niché le village en “étage” (il y a Saint-Romain le haut et le bas…). Un éperon rocheux qui abrita un château médiéval, un amphithéâtre planté de vignes, des collines et plus loin une petite vallée qui après avoir traversé Auxey-Duresses débouche sur la “Côte”, Meursault, puis la plaine de Bresse, avec au-delà, par ciel bien dégagé un point de vue imprenable sur le massif du Mont-Blanc. A Saint-Romain, l’oeil ne s’ennuie pas. L’amateur de vins non plus et ce sans se ruiner ; les prix moyens à la bouteille oscillent entre 12 et 20 euros.
Saint-Romain est une appellation ou le mot “micro-climat” prend tout son sens. Légèrement à l’écart de la côte, un peu en altitude, il y fait un rien plus frais qu’à Meursault, Pommard et même qu’à Auxey-Duresses ou Monthelie. Les vins en gardent un caractère naturellement frais et minéral qui dans le contexte actuel du réchauffement climatique prend tout son intérêt, au point d’en faire une appellation qui n’a pas encore révélé tout son potentiel et ce particulièrement en vins blancs dans des climats déjà souvent revendiqués sur les étiquettes : Sous le Château, La Perière, Sous la Velle, Sous Roche, Combe Bazin, etc.
Un dossier important est en cours à Saint-Romain : l’extension de 13 hectares de l’aire d’appellation dans le climat Le Jarron.13 hectares, ce n’est pas rien pour une appellation qui n’en compte donc qu’un peu plus de 100 en production à ce jour. Près de 5 hectares sont déjà en production dans la partie basse du climat, le long de la route qui va d’Auxey-Duresses à Saint-Romain et c’est donc la partie haute qui a été défrichée et attend d’être mise en production. La zone avait été abandonnée après le phylloxéra. Les propriétaires y sont connus. Certains, déjà vignerons en activité, exploiteront leurs vignes. D’autres, non vignerons, les confieront à des domaines. La Safer enfin, a acheté des parcelles pour les confier à des jeunes du village. Le dossier est pour l’heure ralenti par des problèmes de succession. Gilles Buisson (domaine Henri et Gilles Buisson, à Saint-Romain), président de l’association des propriétaires espère néanmoins qu’après que le géomètre ait tracé les lots en respectant les murgers, les cabottes, les sentiers, les travaux de préparation du terrain puissent débuter en 2018 et les premières plantations dès 2019.
Le moment sera alors venu de relancer le dossier des premiers crus qui ne fait pas l’unanimité parmi la petite dizaine de vignerons du village. Mais c’est là une autre histoire…
Christophe Tupinier

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines