Accueil Actualités La maison Picamelot agrandit son vignoble !

publié le 31 octobre 2016

La maison Picamelot agrandit son vignoble !

 

Notre confrère vitisphère.com nous apprend que la maison Louis Picamelot, spécialiste des Crémants de Bourgogne, installée à Rully en Côte Chalonnaise (71)
va planter des vignes sur les Coteaux de Talant, près de Dijon. Dans ce secteur appartenant à l’ancienne “Côte Dijonnaise”, aux portes (nord) de la Côte de Nuits, quelques domaines comme les Mortet (domaines Denis et Thierry Mortet) de
Gevrey-Chambertin (21), produisent déjà d’excellents vins tranquilles d’appellation Bourgogne depuis plus d’une vingtaine d’années.

La maison Picamelot a donc acheté des terres et va planter 8
hectares de vignes pour faire des Crémants : deux de chardonnay et de pinot noir sont déjà en cours de
plantation. Le reste suivra les années à venir. À terme, la superficie en
propriété de la maison devrait passer de 14 à 22 hectares.

Louis Picamelot produit aujourd’hui environ 300 000 bouteilles
par an de Crémant de Bourgogne et pour Philippe Chautard, directeur et propriétaire de la maison :
« L’objectif n’est pas d’augmenter en quantité mais en qualité, en maîtrisant
mieux notre production ». P. Chautard a en effet l’intention de diminuer les
quantités de raisins achetées à l’extérieur et souvent de qualités hétérogènes, ce qui sera possible avec ces nouvelles
vignes. « Le marché des raisins destinés au Crémant est actuellement un marché
d’opportunisme ; c’est un déversoir dans lequel on achète ce qui reste et qu’on
subit. C’est difficile de construire quelque chose avec cela, la production est
rendue contraignante… Or, le Crémant de Bourgogne n’est pas un sous-produit,
nous pouvons faire de grands vins ! », poursuit P. Chautard qui l’a d’ailleurs prouvé et notamment dans notre supplément Crémants de France n°13 (janvier-février 2016 – page 18 –
supplément de Bourgogne Aujourd’hui n°126) dans lequel sa cuvée de Crémant de Bourgogne extra-brut 1996 (dégorgée en juin 2012 – dosage : 3 gr/l) ) a fait merveille. In fine, la production du négociant-propriétaire devrait
être issue pour les deux tiers de ses vignes, le
reste provenant des achats extérieurs.

Mais la maison Picamelot ne va pas en rester là et projette d’agrandir son site de production à Rully. Un nouveau chai bioclimatique moderne, fonctionnel, bâti dans une ancienne carrière, d’une surface de 2000 m2, devrait voir le jour
d’ici la fin d’année 2017. Montant total des travaux : 2 millions d’euros.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Stop ou encore aux Hospices de Nuits ?

La 63ème édition de la Vente des Vins des Hospices de Nuits-Saint-Georges aura lieu le dimanche 10 mars 2024 à 14h30. Elle se déroulera, comme chaque année, au Château du Clos de Vougeot et sera retransmise en direct sur le site www.interencheres.com. On se demande si la tendance à la baisse des cours enregistrée en novembre à Beaune va se confirmer...

05 mars 2024

William Fèvre entre de bonnes mains

Le Domaine William Fèvre vient d’être racheté par le Groupe Domaines Barons de Rothschild Lafite, propriétaire notamment du célébrissime premier grand cru classé en 1855 : Lafite Rothschild. Rencontre avec Saskia de Rothschild, 37 ans, gérante de la structure, la valeur n’attend pas le nombre des années, et Didier Séguier, l’homme qui a fait du Domaine William Fèvre ce qu’il est aujourd’hui, une référence incontournable à Chablis.

28 février 2024

Soirée de lancement de la Saint-Vincent Tournante 2025 de Ladoix.

Bye, bye Morey et Chambolle 2024, bonjour Ladoix 2025 !

Le village de Ladoix, tout au nord de la Côte de Beaune, ou, au choix, au sud de la Côte de Nuits (géologique), organisera la prochaine Saint-Vincent Tournante, les 25 et 26 janvier 2025.

09 février 2024

Nos derniers magazines