Accueil Actualités Le beaujolais nouveau est arrivé !

publié le 21 novembre 2013

Le beaujolais nouveau est arrivé !

 

Fête exceptionnelle et rendez-vous
international qui marque l’arrivée du beaujolais nouveau, les Sarmentelles de
Beaujeu. Coeur historique du vignoble, Beaujeu accueillera jusqu’à
dimanche une soirée « bouchon lyonnais », une soirée « surprise »,
les brunchs beaujolais, le salon des vins, ainsi que des animations diverses
pour petits et grands. En parallèle, la troisième Fête du beaujolais gourmand se
tiendra à Saint-Forgeux, près de Tarare, jusqu’au 24 novembre. Autre
rendez-vous à ne pas manquer, à Villefranche, les Calades fêtent le beaujolais
nouveau en musique et en fanfare, samedi après-midi, au centre de la ville, rue
nationale. De nombreuses animations seront proposées sur le thème du cirque
ainsi que des dégustations organisées par les caves coopératives du vignoble.
Citons également le marathon du beaujolais nouveau au départ de Fleurie samedi
ainsi que la quatrième édition de la Fête des Saveurs vendredi 22 novembre à
Gleizé. Retrouvez le détail de toutes les manifestations sur le site www.beaujolais.com
Le beaujolais nouveau est issu d’un seul
cépage, le gamay noir à jus blanc. Les cuvées sont vinifiées en grappes
entières avec une cuvaison rapide, de 4 à 5 jours. L’objectif est d’extraire un
maximum d’arômes de fruits, sans l’astringence de tanins trop présents. Deux
appellations sont productrices de beaujolais nouveau : les beaujolais et
beaujolais-villages. Elles couvrent 11 000 hectares de vignes. L’appellation
beaujolais comprend 72 villages de la partie sud et est du vignoble et est
implantée sur des sols argilo-calcaires et granitiques. Les beaujolais-villages
sont eux situés sur 38 communes, aux sols granitiques, avec des coteaux escarpés.
Ils représentent un tiers des vins vendus en « nouveau. En 2012, les
volumes de beaujolais nouveau mis sur le marché s’élevaient à 235 000 hl,
soit plus de 32 millions de bouteilles. Cela représente un peu plus d’un tiers
de la production totale du vignoble beaujolais. En Beaujolais, le millésime 2013 est
tardif par rapport à la moyenne des dix dernières années. Les vignerons ont
récolté des raisins sains avec une jolie maturité. En volume la récolte est
modérée et devrait avoisiner les 700 000 hl.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines