Accueil Actualités Le Bio a t-il un bon goût ?

publié le 03 décembre 2014

Le Bio a t-il un bon goût ?

 

2 500 hectares (280 domaines au total) sont aujourd’hui officiellement cultivés en bio (certification et conversion) en Bourgogne et tout porte à croire que la tendance n’est pas proche de s’inverser. Que cela soit pour de “bonnes” (convictions environnementales profondes) de de “mauvaises” (argument marketing et commercial) raisons peu importe finalement… La biologie et la biodynamie ne cessent de gagner du terrain en Bourgogne et c’est l’essentiel. Alors que les vins bio deviennent donc désormais très faciles à trouver dans les réseaux de distribution, la question se pose de savoir si la culture bio a une incidence sur les vins et si ces “vins bio” ont un goût spécifique ? Sous la plume de Laurent Gotti, Bourgogne Aujourd’hui consacre une enquête à cette question dans son numéro 120 en cours de vente. Si la réponse est comme bien souvent nuancée, une chose est néanmoins sûre, les vins bio “post-soixante huitards”, parfois oxydés, ou à défauts, qui à une époque ont pu donner une image négative des vignerons bio appartiennent au passé.
Retrouvez ci-dessous les conclusions de la dégustation effectuée au domaine Leflaive, à Puligny-Montrachet, l’un des plus anciens domaines de Bourgogne convertis à la viticulture biodynamique.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines