Accueil Actualités Les crémants de France à l’honneur !

publié le 05 décembre 2013

Les crémants de France à l’honneur !

 

L’article dressant le bilan du deuxième
face à face crémants-champagnes en 2009 donnait rendez-vous dans 4 ans pour le
troisième round. Le niveau des crémants a-t-il augmenté ? Sont-ils passés
devant les champagnes dans certaines catégories ? Les champagnes ont-il
une belle longueur d’avance ? Autant de questions auxquelles les réponses
sont apportées dans le onzième numéro de Crémants de France. Lors de notre
dégustation de ces deux effervescents, les crémants ont de nouveau prouvé qu’ils
pouvaient rivaliser avec les champagnes dans les cuvées dites de base. Dans la
catégorie des rosés, ils font jeu égal. Pour les millésimés et les prestiges en
revanche, les champagnes sont au-dessus du lot. Découvrez l’intégralité
des résultats dans ce supplément ainsi que le classement catégorie par
catégorie. 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines