Accueil Actualités Ne manquez pas les Vinéales les 18 et 19 avril !

publié le 24 mars 2015

Ne manquez pas les Vinéales les 18 et 19 avril !

 

Organisé par les étudiants en première année de BTS technico-commercial du lycée viticole de Beaune, le salon les Vinéales regroupe une trentaine de vignerons issus de nombreuses régions françaises et tous anciens élèves de la “Viti”. Ils seront réunis sous les Halles de Beaune pour faire déguster leurs vins. Les visiteurs pourront également acheter des bouteilles. Pour fêter le dixième anniversaire de la manifestation, une programmation culturelle d’exception a été imaginée. Vincent Gros, ancien étudiant et aujourd’hui vigneron à Vosne-Romanée proposera un concert-dégustation, samedi et dimanche. Deux balades urbaines et gourmandes auront lieu le dimanche, avec de nouveaux lieux insolites chinés par Chantal Leroux et les étudiants. Jérémy Joncheray, designer culinaire, a lui carte blanche pour sublimer ces trésors du patrimoine Beaunois. Rendez-vous traditionnel des Vinéales, la balade dégustation dans les vignes du domaine du lycée viticole. Cette année, ce sont les Monsnières, un beaune village blanc, qui sera à l’honneur. Les accords mets et vins tiendront une place importante dans la journée de dimanche, en présence de chefs de la région : Mourad Haddouche de Loiseau des Vignes à Beaune, Luc Filoé du Montrachet à Puligny, Louis-Philippe Vigilant de Loiseau des Ducs à Dijon, et Philippe Augé de l’Hostellerie de Levernois. Maxime Brunet, sommelier du Chapeau Rouge et parrain de la manifestation, sera présent aux côtés de ces chefs pour de nombreuses animations. Ludivine Griveau proposera elle une initiation à la dégustation le dimanche, de 10h30 à 11h30. Samedi de 17h30 à 21h30 et dimanche de 10h à 18h – Entrée 6 €, avec un verre sérigraphié.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines