Accueil Actualités Pic de pollution, pas de brûlage de sarments

publié le 24 janvier 2017

Pic de pollution, pas de brûlage de sarments

 


Pas de brûlage
de sarments ! Un arrêté préfectoral valable dans les trois départements
viticoles de Bourgogne (Yonne, Côte d’Or et Saône-et-Loire) fait interdiction
aux vignerons, entre autres, de brûler « les déchets verts à l’air
libre ». Plus de brouettes ou de feux en bout de vigne comme ils le font
habituellement.
Cette interdiction est justifiée,
expliquent les préfectures, par les « conditions météorologiques annoncées
de nature anticyclonique et des prévisions de la qualité de l’air » ayant
pour conséquence un pic de
pollution. Cet arrêté est valable tant que la
concentration de particules dans l’air n’a pas diminué.
Voilà qui ne va pas simplifier le
travail des vignerons, des tâcherons. Il semble, de mémoire, que ce soit la
première fois qu’une telle mesure est prise.
Dans ce même cadre, l’utilisation du bois et ses
dérivés comme chauffage d’appoint ou d’agrément dans tous les logements, dès
lors qu’il n’est pas une source indispensable de chauffage, est interdite et la
vitesse abaissée de 20 km/h sur les routes.

Thierry Gaudillère

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines