Accueil Actualités Pinot noir, le plus moderne des cépages !

publié le 30 juin 2015

Pinot noir, le plus moderne des cépages !

 

La 18ème édition du Mondial des Pinots va se tenir en Suisse, à Sierre (Valais) du 15 au 17 août 2015. Pendant 3 jours, des dizaines de jurés venus du monde entier, avec une forte présence féminine, dégusteront plus de 1 300 échantillons, dont près d’un millier de vins issus du cépage pinot noir. Près de 90 000 hectares sont aujourd’hui plantés en pinot noir dans le monde, en France (29 600 hectares, dont 12 000 environ en Bourgogne) bien sûr, mais aussi aux USA (près de 19 500 hectares), en Allemagne (même superficie qu’en Bourgogne…), en Australie (5 100 hectares), en Nouvelle-Zélande (4 800 hectares) ou encore en Suisse où il est devenu ces dernières années le premier cépage en production avec 4 350 hectares. Le Mondial des Pinots fait
partie des concours internationaux bénéficiant du double patronage de
l’Organisation Internationale de la
Vigne et de l’Union Internationale des OEnologues. C’est un concours unique en mettant ainsi en valeur un seul cépage qui est sans doute l’un des plus modernes parmi les grands cépages rouges mondiaux. Le pinot noir est en effet un cépage très moderne, dans “l’air du temps” sous bien des aspects. Le cinéma, américain notamment l’a souvent mis en vedette. L’époque de la richesse, de la concentration à tout prix et du boisé à outrance dans les vins rouges semblant toucher à sa fin, le pinot noir revient sur le devant de la scène par sa finesse, son équilibre, sa fraicheur, autant de qualité qui en font également un excellent “interprète” des terroirs, de Bourgogne et d’ailleurs. Le pinot noir est également considéré par bien des sommeliers comme le cépage rouge de gastronomie par excellence. cette année encore, Bourgogne
Aujourd’hui sera partenaire du Mondial des Pinots, avec le prix
Bourgogne Aujourd’hui récompensant l’entreprise bourguignonne ayant obtenu
le meilleur résultat d’ensemble pour ses vins dégustés durant le concours. Mais beaucoup d’autres prix seront décernés et notamment “le Gran Maestro du Pinot Noir” qui récompense la régularité, à travers le même vin le mieux noté sur trois millésimes consécutifs. Des “prix spéciaux” seront également remis au meilleur vin dans chaque catégorie : le meilleur pinot noir tranquille, effervescent, le meilleur pinot noir suisse, le meilleur pinot gris, etc. Touts ces prix ainsi que les traditionnelles médailles (grand or, or et argent) feront l’objet d’une très large communication sur le site du Mondial, dans la presse internationale et les meilleurs vins seront présentés pendant le salon Vinéa ouvert aux amateurs, qui se tiendra à Sierre toujours, les 4 et 5 septembre 2015.

Vous
retrouverez l’ensemble des informations ainsi qu’un formulaire d’inscription à
télécharger pour les vignerons et négociants souhaitant présenter des vins sur le site : www.mondial-des-pinots.com

Christophe Tupinier

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines