Accueil Actualités Prix le Montrachet en Italie

publié le 30 octobre 2014

Prix le Montrachet en Italie

 


Le 1er
prix a été attribué à Fabrizio
Franzoi, Ristorante Perbellini à Isola Rizza. Les prix d’excellence à Vincenzo Donatiello, Piazza Duomo à
Alba, à Fabio Gallo, Ristorante
Del Cambio à Turin, à Lorenzo Giannini, Ristorante
Lorenzo – Forte dei Marmi, à Luca
Linacchi, Ristorante Trussardi Alla Scala à Milan et à Marco Reitano La Pergola à Roma.
Organisé par
le restaurant le Montrachet, à Puligny-Montrachet (Côte-d’Or), ce prix met à l’honneur
ceux qui font connaître et servent les vins de Bourogne dans leurs établissements.
Après Moscou, la Suisse, la Belgique et Londres, en
2014, ce sont les sommeliers italiens qui ont pu concourir.
Les sommeliers
recevront leur prix à l’occasion d’une cérémonie qui se déroulera en décembre
prochain en Italie.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines