Accueil Actualités Terroirs redécouverts à Talant (21) par Louis Picamelot

publié le 18 octobre 2017

Terroirs redécouverts à Talant (21) par Louis Picamelot

 

Une expérience unique ! La maison Louis Picamelot plante des vignes sur d’anciens terroirs des ducs de Bourgogne et abonnés depuis bien longtemps, à Talant (21). huit hectares en tout. Ce 18 octobre, les pépiniéristes, les hommes Louis Picamelot, aidés d’élèves en apprentissage au CFPPA de Beaune, ont planté du chardonnay sur 2 hectares d’un seul tenant. Le coteau domine le Lac Kir, les bâtiments de la Fontaine-d’Ouche, à Dijon. La vue est imprenable.
En accord avec la mairie de Talant, Louis Picamelot, dirigée par Philippe Chautard, produira des Crémants de Bourgogne dont la maison de Rully (71) est la spécialiste reconnue pour la qualité de ses vins.
Installé à Rully, au coeur de la Bourgogne, Louis Picamelot propose des Crémant de Bourgogne issus de terroirs sélectionnés et reconnus pour leurs qualités gustatives.
Les cuvées Les Reipes et En Chazot séduisent les amateurs exigeants qui aiment retrouver les cépages classiques de Bourgogne -chardonnay, pinot noir, en assemblage ou seul- pour accompagner les instants privilégiés de la vie, anniversaire, mariage, etc,  ou tout simplement un repas.
La saga de la famille Picamelot, et de la maison, débute le 27 avril 1926, à Rully, en Côte chalonnaise. Fils de tonnelier et vigneron, Louis Picamelot décide d’élaborer des Bourgogne Mousseux.
La qualité des vins est rapidement reconnue. Les premières bouteilles sont d’abord commercialisées en France. Certaines accompagnent, dans les soutes des navires, les premières expéditions de Paul Emile-Victor en Antarctique
En 1975, les Bourgognes Mousseux deviennent Crémants de Bourgogne. Avec des règles de production strictes, la qualité des vins progresse.
Philippe CHAUTARD, petit fils de Louis Picamelot, intègre la maison familiale en 1981 et en prend la direction en 1987. Sous son impulsion, Louis Picamelot souhaite mieux maîtriser l’élaboration de ses vins. Il travaille avec des vignerons pour s’assurer de la qualité des raisins.
Puis, au début des années 2000, il achète des vignes : 2 hectares de Rully premier cru Le Clos du Chaigne ; sur les hauteurs de Saint-Aubin , à Chassagne-Montrachet et Corpeau en Côte de Beaune ; dans la région de Mercurey en Côte Chalonnaise.  En une quinzaine d’année, le vignoble de Louis Picamelot atteint la taille de 18 hectares.
Alors, la notion de Crémants de terroirs  s’impose pour Philippe Chautard. « Nos Crémants de Bourgogne sont avant tout des vins de Bourgogne que l’effervescence révèlent, comme le font les épices pour un plat », explique-t-il.
Louis Picamelot élabore 300 000 bouteilles chaque année, commercialisées à 65 % en France et 35 % à l’exportation dans près de 20 pays. Les cuvées historiques les plus remarquables sont la cuvée « Jean-Baptiste Chautard» et  la cuvée « Jeanne Thomas ».
Elles expriment la vision des vins de Louis Picamelot en jouant des terroirs et des cépages.
Les Crémants, issus des vignes de Talant, situé dans la zone « écrin » des climats de Bourgogne, classés par l’UNESCO donneront leurs premières bouteilles en 2021.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines