Accueil Actualités Vendanges le 25 septembre ?

publié le 20 juin 2013

Vendanges le 25 septembre ?

 

“Pour avoir une idée de la date des vendanges, on compte 90 à 100 jours à partir du moment où 50% des fleurs sont ouvertes dans une vigne”, rappelle Christine Monamy, technicienne à l’interprofession de Bourgogne (BIVB). Les derniers jours caniculaires sur la Bourgogne, avec des pointes approchant les 35 degrés à l’ombre ont donné un véritable coup d’accélérateur au cycle végétatif essentiel de la floraison. Comme souvent, le chardonnay est plus précoce que le pinot noir et dans les zones “chaudes”, les 50% de fleurs ouvertes étaient largement dépassés le 19 juin. “Dans mon meursault premier cru Poruzots, il y a 75% de fleurs. Avec la chaleur, la vigne a poussé de près de 30 centimètres en deux jours. On voit rarement cela”, expliquait le 19 juin Vincent Latour, vigneron à Meursault, avec une pointe de satisfaction dans la voix après un stressant, froid et très humide mois de mai.Le même jour, aux deux extrémités de la Bourgogne, le constat était très proche. “La fleur est en train de démarrer à Chablis, mais ce n’est
pas l’explosion.
Dimanche, je n’ai trouvé aucune fleur, et on commence à en voir
dans la rive droite (secteur des grands crus), ainsi que dans les secteurs précoces de la rive gauche.
Les vignes les plus en avance sont entre 50% et pleine floraison, mais cela
reste isolé ; la plupart des autres démarrent tout doucement”, expliquait Benoît Droin, vigneron à Chablis. “J’ai vu les premiers grains s’ouvrir samedi (le 15 juin) en saint-véran Côte Rôtie (secteur précoce sur le village de Davayé) et lundi matin en pouilly-fuissé Les Crays (sur le village de Vergisson). Cette floraison avance très vite dans les secteurs chauds et commence un peu partout dans l’appellation pouilly-fuissé”, ajoute Éric Forest, vigneron à Vergisson. Le train est donc bien lancé en cépage chardonnay et il quitte le quai de gare en pinot noir. Pierre Boillot, vigneron installé à Gevrey-Chambertin, en Côte de Nuits, mais qui exploite aussi des vignes en Côte de Beaune et notamment dans le secteur très précoce du volnay premier cru Les Caillerets, constate pour sa part 15 à 20% de fleurs : “Disons un bon quart en Côte de Beaune et 15% à Gevrey-Chambertin”, précise-t-il.
Les choses sont donc plutôt bien engagées. La météo annoncée pour les prochains jours est moins favorable et devrait ralentir un peu le processus, mais si l’on compte une moyenne de 90 à 100 jours entre la mi-floraison et les vendanges, cela conduit aux premiers coups de sécateurs dans les vignes entre les samedis 21 septembre, si l’été est chaud, et 28 septembre, s’il est plus “moyen”.La floraison conditionne largement la date des vendanges, mais aussi le potentiel de la récolte. Dans de mauvaises conditions météo, des fleurs avortent générant coulure (grains qui manquent dans le raisin) et millerandage (grains de petite taille), alors qu’à l’inverse par temps ensoleillé et sec la fleur peut passer en deux ou trois jours et la récolte sera optimale. Pour l’heure, les vignerons contactés avaient le sourire et entrevoyaient une récolte “normale” en chardonnay et probablement aussi de bon niveau en pinot noir. De quoi “remplir” un peu les caves après la faible production de 2012. Espérons enfin que si la récolte 2013 est de quantité “normale”, voire abondante elle sera aussi de qualité, mais sur ce point là il va falloir attendre encore un peu pour en savoir plus.
Christophe Tupinier

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines