Accueil Actualités Des vendanges en ordre dispersé façon puzzle !

publié le 17 septembre 2021

Des vendanges en ordre dispersé façon puzzle !

 

 

 

Cette citation inscrite au fronton du domaine Roulot, à Meursault, à l’immense mérite de démontrer que la polémique qui revient à peu près tous les ans au moment des vendanges sur le choix de la date de vendange des chardonnays, précoce, pour garder de la “fraîcheur” dans les vins, ou tardives, pour avoir plus de richesse, a encore de beaux jours devant elle.

Toujours est-il, et nous éviterons à ce stade d’aller plus loin dans l’analyse du millésime, qu’il y avait clairement du monde dans les vignes ce matin en Côte de Beaune, tant pour vendanger des blancs que des rouges d’ailleurs ; la Côte de Nuits devrait commencer plus massivement en début, milieu de semaine prochaine, voire dès ce week-end ; les Hospices de Nuits ont en effet commencé de vendanger aujourd’hui… Il semblerait que cette année le choix de la date de vendange soit vraiment multifactoriel, pour ne pas dire un casse-tête : zone gelée ou pas, cépage, région viticole et… état des vignes et des raisins ; dans ce contexte, il est clair que les pluies, plus ou moins abondantes selon les régions, tombées ces derniers jours n’ont pas fait du bien et celles annoncées pour ce week-end et le début de semaine prochaine ne peuvent qu’inciter à la prudence…

 

Le pinot noir avant le chardonnay

 

La maison beaunoise Bouchard Père et Fils a commencé de vendanger hier, à Beaune, et Frédéric Wéber, le directeur technique, apporte quelques éclaircissements intéressants sur l’ordre dans lequel les 130 hectares de vignes de la maison, répartis en Côte de Beaune et Côte de Nuits, devraient être coupés. “Globalement, les zones pas ou moins gelées ont suivi un cycle végétatif a peu près normal et elles sont prêtes aujourd’hui. Nous vendangeons ce matin les Bellissands, à Beaune, où il y a une vingtaine d’hectolitres/hectare et dès le début de semaine suivront sans doute des villages de la Côte de Nuits, avant de revenir aux zones gelées de la Côte de Beaune où il y a eu un blocage important après le gel ; ces vignes ont du retard malgré des rendements très faibles, de moins de 10 hl/ha dans certains secteurs. Globalement, nous allons récolter le pinot noir avant le chardonnay ; il a beaucoup plus souffert du gel et les raisins doivent encore mûrir, prendre un aspect plus doré. Cela étant, l’autre facteur, c’est l’état des vignes et en Volnay premier cru Caillerets, vigne pourtant très gelée, on sent que le végétal est au bout et qu’il faut y aller.”

 

Vignes gelées et pas gelées…

 

Pierre Boillot exploite un domaine (Lucien Boillot) réparti sur la Côte de Beaune et la Côte de Nuits : “Le gel d’avril a vraiment redistribué les cartes. En temps normal, à quelques jours des vendanges, j’ai 1 degré de maturité en plus dans mon Volnay Caillerets que dans le Gevrey-Chambertin Les Cherbaudes. Le Caillerets a fortement gelé en avril, le Cherbaudes, beaucoup moins et aujourd’hui j’ai le même degré dans les deux parcelles”.

Dans les autres régions viticoles, ce samedi 18 septembre devrait marquer le début des grandes manœuvres pour les vins tranquilles, en Côte Chalonnaise et dans le Mâconnais ; à Chablis, région également très touchée par le gel, le début des vendanges est programmé pour le début de semaine prochaine et il semblerait que beaucoup de vignerons ont avancé leurs vendanges de quelques jours.

Quant au Beaujolais, plus en avance que la Bourgogne, la semaine a déjà été très active et ce week-end le sera encore plus. A suivre…

 

Christophe Tupinier

 

 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines